CLASSIFICATION DES THES NOIRS

mardi 25 septembre 2007
par  Consul Honoraire du Népal en France
popularité : 93%

QUELQUES DEFINITIONS INDISPENSABLES

LE THE ORTHODOXE

Ce thé est préparé selon une technique qui permet de conserver de larges feuilles imposant un traitement essentiellement manuel. Le thé orthodoxe peut être « Noir » (Black Tea) si les feuilles ont subi l’étape de la fermentation ou « vert » (Green Tea) s’il n’a pas subi cette étape. Par opposition au thé « CTC » (Crush, Tear and Curl / Ecrasé, Haché et Gondolé) dont le traitement mécanique consiste en une macération et un écrasement des feuilles par des rouleaux (selon la technique du laminoir), produisant ainsi un thé plus fort et beaucoup plus coloré. Les thés « CTC » révèlent des arômes moins fins et moins subtils.

ORANGE PEKOE

C’est la deuxième qualité des thé noirs (dans un système à sept gradations). Ce terme décrit la taille et les particularités physiques des feuilles. « Pekoe » est dérivé du mot chinois « Pak Ho » qui signifie « blanc » ou « cheveu » ou « duvet » en référence au duvet présent sur les feuilles en bourgeons. Auparavant les marchands occidentaux utilisaient ce mot pour signifier que les feuilles avaient été cueillies exclusivement au bout des branches : la feuille en bourgeon et les deux feuilles en dessous du bourgeon. Progressivement ce mot fut utilisé en Inde et à Sri Lanka pour signifier qu’il s’agissait de feuilles entières de taille uniforme ; c’est la signification générale actuelle. Cependant au Népal, le mot « Pekoe » a gardé sa signification première et un thé népalais avec cette appellation n’est composé que des deux feuilles sous les bourgeons. « Orange » provient des Princes d’Orange, de la Maison de Hollande, qui affectionnaient particulièrement les Pekoe.

FLOWERY ORANGE PEKOE

C’est la première qualité des thés noirs. Le terme « Flowery » signifie que ce thé contient des jeunes feuilles en bourgeons de théiers.

LES « TIPS »

Ce sont les bourgeons à feuilles des théiers Un thé avec le mot “Tippy” dans l’appellation signifie qu’il contient des bourgeons à feuilles (« white tips » ou « golden tips ») ce qui indique une grande qualité. ++++

LA CLASSIFICATION DES THES NOIRS

Le Thé noir orthodoxe composé de feuilles entières

Il existe différentes variétés de qualité croissante :

FOP : « Flowery Orange Pekoe »

Ce thé contient la seconde et la troisième feuille de la portion terminale de chaque brindille du théier camelia sinensis

GFOP : « Golden Flowery Orange Pekoe »

Ce thé est cueilli très tôt dans la saison de pousse et les jeunes tips ont une couleur dorée. Le thé produit à cette saison est référencé comme « Golden »

TGFOP : « Tippy Golden Flowery Orange Pekoe »

Lorsque le thé comporte une proportion assez élevée de Golden Tips (bourgeons dorés), son appellation comporte la mention « Tippy »

FTGFOP : « Fine Tippy Golden Flowery Orange Pekoe

Le terme “Fine Tippy” indique que ce thé contient une grande quantité de Tips

SFTGFOP : “ Super Fine Tippy Golden Flowery Orange Pekoe”

La lettre S indique que le thé infusé revêt une délicate couleur

SFTGFOP 1 : « Super Fine Tippy Golden Flowery Orange Pekoe 1”

Le chiffre 1 signe la plus haute qualité de feuilles et de fabrication

Le Thé noir orthodoxe fait de feuilles brisées

Il s’agit de thé noir composé de morceaux de feuilles obtenu après tamisage.

On en distingue cinq variétés de qualité croissante

BOP : “Broken Orange Pekoe”

BOP 1 : « Broken Orange pekoe One »

FBOP : “Flowery Broken Orange Pekoe”

GBOP : “ Golden Broken Orange Pekoe”

GFBOP : “ Golden Flowery Broken Orange Pekoe”

Le thé orthodoxe “Fanning”

Il s’agit de thé noir composé de morceaux de feuilles obtenu après un tamisage plus fin.

On en distingue trois variétés de qualité croissante :

OF : “Orange Fannings”

GOF : “Golden Orange Fannings”

TGOF : “Tippy Golden Orange Fannings”

Enfin, il existe des thés noirs classés comme "Dust" (poussières), de grade inférieurs.

Ce sont des thés de moindre qualité, foncés et très tanniques, souvent utilisés en sachets.