Maghe Sankranti

mercredi 27 septembre 2006
par  Consul Honoraire du Népal en France
popularité : 6%

Maghe Sankranti
JPEG - 45.2 ko
Maghe Sankranti

 

Maghe Sankranti est le début du mois sacré de Magh, habituellement la mi janvier. Il matérialise la fin du mois de Poush, le mois des mauvais présages, lorsque toutes les cérémonies religieuses sont interdites. Même s’il est considéré comme le jour le plus froid de l’année, il marque l’annonce des moments plus chauds et des jours meilleurs pour la santé et la chance.

 

On dit qu’il est considéré comme le jour le plus faste pour le bain sacré malgré le temps. Le rituel a lieu habituellement à la réunion des rivières sacrées. Sankhamole, sur la berge de la rivière sacrée de la Bagmati, en aval de Patan, est parmi les sites les plus sacrés pour ce rituel. Mais il y a une régression de cette pratique durant les dernières années à cause la pollution de l’eau de rivière. Mais des personnes y vont encore aux premières heures de l’aube, s’asperger d’eau. Ils rendent hommage à différentes divinités, en particulier au temple de Matsyendranath le rouge et Agima Ta.

 

En plus du bain sacré et de la célébration de certain lieu de pélirinage, certains aliments propitiatoires doivent être consommés comme « till laddoos » (boulettes de gâteau de graines de sesame), « chaku », ghee (beurre clarifié), pommes de terre douces, khichari (mélange de riz et lentilles) et feuilles d’épinards. Les familles se rencontrent et partagent leur joie ; les filles mariées et leurs familles sont invitées chez leurs parents pour une fête et des bénédictions. C’est une autre occasion de renouer les liens familiaux. Dans de nombreuses maisons il y a des Puja (cérémonie religieuse) exécutées par des prêtres qui psalmodient des prières issues de livres sacrés et pour lesquelles ils reçoivent une aumône.

Comme aucune autre célébration religieuse, Maghe Sankranti est aussi une légende. Elle raconte qu’une fois un marchand de la ville de Bhadgaon, malgré des affaires florissantes vit que ses réserves de graines de sésames n’avaient pas diminué. Il examina ce problème et trouva une statue du Seigneur Vishnu profondément cachée sous les graines. Depuis ce jour, la statue de Til Madhav est vénérée car l’on croit que le Dieu continuera à être généreux en matière de réserves alimentaires et de richesse pour la communauté de Bhadgaon.

JPEG - 23.3 ko
Dévotion lors de Maghe Sankranti

C’est aussi le jour où l’on commémore la mort du Dieu Vishwapitamaha, le grand père aîné des familles Pandavas et Kauravas, entre lesquelles se déroula la fameuse bataille du Mahabharata. Il était déterminé à ne pas mourir jusqu’à ce le chemin conduise vers la région des Dieux. Alors qu’il était allongé sur un lit de flèches, il découvrit les mots de la sagesse sur la vie et la mort. Finalement, de sa libre volonté il se laissa emporter par la mort. De ce fait, l’on croit que celui qui meurt ce jour là va au paradis, délaissant le fardeau des renaissances.

 

Maghi Sankranti est encore une autre occasion qui renoue la confiance du peuple Népalais envers les pouvoirs divins


Navigation

Articles de la rubrique

  • Maghe Sankranti