LE THE AU NEPAL

Tout comme le vin, le Thé n’est pas un simple breuvage. Les saveurs, les arômes, les couleurs, les consistances en bouche sont innombrables, selon les jardins, autrement dit le terroir, selon les conditions climatiques, les saisons de cueillette, le savoir faire des maîtres théiers. Faire du thé, pour sortir de cette feuille tout ce que la camélia a puisé de la nature, est un art qui nécessite grande expérience et savoir faire qu’aucune machine ne peut remplacer. La feuille du camélia sinensis est un produit très fragile qui doit être l’objet d’une attention de tous les instants, de la cueillette jusqu’à l’ensachage de la feuille séchée. Après cela relève du "savoir déguster" comme l’on goûte un vin.